www.yves.oternaud.fr

 

 

YVES OTERNAUD

 

LE LIVRE DE PIERRE ET AUTRES RECITS

..........Mythologies personnelles

..................Assemblages, reliefs, moulages….

Photographies et reports photographiques….

 

.............

 

Un acte de mémoire atypique, bien que d’une spécificité paradoxale, fait que la trace détournée, sans esquiver le propos et tout en l’esquissant, conduit à la mise en abîme du dispositif et oblitère le discours sous-jacent pour mieux révéler sa substance.La métaphore éphémère s’établit dans la mouvance d’une pratique pérenne d’appropriation qui fait sens et qui donne à voir.Ce geste, en tant que tel et en tant que geste inaugural, fondateur même, s’inscrit dans les faits de cette procédure. Un processus intrinsèquement jubilatoire de la pensée intuitive s’oppose, par le fait même, à une forme extrinsèque de la pensée discursive et rend celle-ci équivoque et ambiguë à la lumière des citations emblématiques qu’elle génère et des sites de perception qu’elle engendre. Ces pratiques d’appropriation s’inscrivent dans la mouvance des recherches chorales aux opus nombreux et aux axes thématiques difficilement cernables et pourtant incontournables.L’œuvre est là, cependant, sereine dans sa tautologie prédictive, érigée pour appréhender le monde et le subvertir par la redondance sous-jacente de sa substantialité.